<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=257575318280254&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

6 façons de prendre des décisions qui nuisent à toute entreprise

 

Published by : Frédéric Lucas

6_facons_de_prendre_des_decisions_qui_nuisent_a_toute_entrepriseDans la vie des chefs d’entreprise et des propriétaires, il y a beaucoup de décisions à prendre et celles-ci ont un impact sur la compagnie.

 

En tant qu’être humain, nous mettons en place nos propres tactiques pour nous aider dans nos prises de décision et nous bâtissons notre propre processus pour y parvenir. Au  niveau des chefs d’entreprise, les conséquences de mauvaises décisions ou d’absence de décision peuvent aller très loin.

 

D’ailleurs, lorsque les problèmes d’entreprise deviennent suffisamment importants, c’est habituellement qu’ils n’ont pas été réglés au moment où ils étaient encore maîtrisables parce qu’il y a eu une incapacité à prendre des décisions à plusieurs moments.

 

J’ai identifié 6 mauvaises habitudes de prise de décision qui peuvent nuire à toute entreprise et je les liste ci-dessous.

 

 

1. Chercher le consensus dans la décision

Il y a souvent une confusion qui est faite entre la gestion participative et chercher à obtenir le consensus lors de la prise de décisions importantes dans les entreprises. La gestion participative consiste avant tout à communiquer efficacement les décisions qui ont été prises.

 

Souvent, les problèmes qui découlent de la prise de décisions ne trouvent pas leur origine dans le manque de consensus, c’est avant tout à cause d’une communication défaillante.

 

 

2. Demander l’avis des collaborateurs TROP proches

Les dirigeants vont souvent demander l’opinion de collaborateurs proches avec qui ils ont une relation forte concernant des décisions importantes. De prime abord, il est effectivement pertinent de demander des avis à plusieurs personnes quand vient le temps de prendre des décisions.

 

Cependant, lorsque la relation entre les personnes est trop forte, la qualité de la relation va interférer avec la capacité des collaborateurs à challenger les orientations et les décisions.

 

Pour augmenter la qualité du feedback lors d’un processus de décision, il faut plutôt se tourner vers des personnes qui peuvent apporter un éclairage différent sur la problématique et qui ne sont pas dans une position qui les empêchent de mettre au défi votre vision.

 

3. Laisser la peur guider les décisions

Souvent, les décisions qui sont prises dans un contexte de crainte débouchent sur le statu quo. Les craintes classiques lors de la prise de décisions sont de voir des collaborateurs quitter l’entreprise, anticiper une réaction négative, ou encore mécontenter les collaborateurs et employés.

 

Pourtant, les décisions qui peuvent rendre tout le monde content sont rarement les meilleures pour l’organisation. La peur ne doit donc jamais interférer avec les décisions que les chefs d’entreprise doivent prendre. Il faut faire preuve de courage dans les décisions et avoir comme objectif unique de faire ce qui est bon pour l’organisation.

 

4. Partir avec des idées préconçues

Il est nuisible pour la prise de décision de partir avec une idée prédéterminé de la façon d’adresser un problème ou une situation. Avant tout, il faut bien verbaliser la problématique ou les objectifs, ainsi que les paramètres et les attentes pour traiter la situation.

 

Rester le plus ouvert et agnostique quant à la méthode de résolution de la situation est une clé pour une prise de décision efficace.

 

5. Penser que l’argent peut régler tous les problèmes

Investir de l’argent dans une solution pour régler une problématique d’affaires est souvent considéré comme LA solution. Si le problème est assez important pour que le propriétaire ou le président ou le leader des ventes soit impliqué dans la décision pour la solution, cela signifie aussi qu’il doit s’investir personnellement pour s’assurer que l’objectif va être atteint.

 

Le fait de simplement jeter de l’argent sur le problème en pensant que cela va le régler est une mauvaise façon d’aborder la prise de décision. D’ailleurs, cette vision va souvent aboutir au choix d’un fournisseur ou un partenaire sur les mauvais critères. Dans ces cas-là, il faut s’y reprendre à plusieurs fois pour adresser la situation de manière permanente.

 

6. Attendre trop longtemps pour agir

Dans un quotidien surchargé, les entrepreneurs sont coupables d’attendre trop longtemps avant de prendre action concernant les défis auxquels ils sont confrontés. Je recommande systématiquement aux chefs d’entreprises et gestionnaires des ventes avec lesquels je travaille de prendre l’habitude de demander de l’aide dès qu’une situation ne peut pas être adressée dans l’immédiat.  C’est un réflexe qu’il faut acquérir.

 

Dans la pratique, je suis régulièrement confronté à des chefs d’entreprises qui ont attendu trop longtemps pour prendre des décisions concernant leur force de vente parce qu’ils ne savaient pas par quel bout prendre le problème.

 

Ceci se produit parce qu’il y a un manque de données objectives sur ce qui ne fonctionne pas dans la force de vente, et c’est pour cette raison que les entreprises vont procéder à une évaluation complète de leur organisation de vente pour obtenir ces informations, et commencer à régler les causes d’inefficacité dans l’ordre.

 

Découvrez l'outil d'évaluation des forces de vente le plus complet

 

Inscrivez-vous au blogue Développer sa force de vente

 

Crédit photo : © Photobank - Fotolia.com

 

Frédéric Lucas

À la barre de Prima Ressource depuis 2007, Frédéric a aidé des centaines de chefs, exécutifs et représentants à atteindre leurs objectifs et à viser plus haut. Les clients reconnaissent Frédéric comme la personne qui leur dit ce qu'ils ont besoin d'entendre, et non ce qu'ils veulent entendre. Ils attachent de la valeur à l'étendue de son expertise, à la science qui soutient le cadre de son travail et à la prédictivité de ses observations et conseils.

Blogue

LA SCIENCE DE LA VENTE

Le blogue LA SCIENCE DE LA VENTE est dédié aux dirigeants d'entreprises et leaders en vente qui recherchent les meilleures pratiques pour bâtir, recruter, coacher, former, évaluer, motiver et rémunérer leurs équipes de vente et ainsi améliorer la performance des ventes.

Articles récents

EXCLUSIVE CONTENT